Tirage Tarot Surprenant – Téléphone – Les meilleures applications de cartes de tarot : apprenez à lire le tarot à la maison


Le tarot est mais une facette de la divination, et c’est enrichissant et amusant à apprendre. Nous avons tous besoin de quelques conseils en ce moment, car la pandémie mondiale ne montre aucun signe de ralentissement. Avec le tarot, vous pouvez prendre le temps d’apprendre sur vous-même tout en vous occupant à l’intérieur, et vous pouvez maintenant apprendre directement sur votre téléphone.

En fin de compte, une application, même la meilleure, devrait être un tremplin dans l’apprentissage ou un moyen de vous centrer sur le pouce, et pas nécessairement la seule façon d’utiliser le tarot si vous êtes vraiment intéressé. . Comme l’a expliqué Porsche Little, une artiste et sorcière basée à Brooklyn (qui a une chaîne YouTube très informative), les applications sont parfaites pour apprendre le sens des cartes, en particulier si vous n’avez pas votre propre jeu. Mais il est important de se rappeler que “le tarot est assez sacré et qu’il y a beaucoup de liens impliqués”, a-t-elle déclaré.

Cela dit, c’est bien d’avoir la possibilité d’essayer quelque chose sans s’engager à dépenser une tonne d’argent, et si vous voulez juste vous amuser un peu, les applications sont un point d’entrée solide. Donc, si vous êtes prêt à apprendre à lire les cartes de tarot, nous avons rassemblé les meilleures applications de tarot disponibles actuellement.

Il est important de se rappeler que le tarot est une main utile et un guide. Il ne peut pas prédire votre mort (non, la carte de mort ne signifie pas que vous êtes condamné) ou figer dans le marbre ce qui vous attend dans le futur. Les réponses que vous trouvez avec une lecture sont déjà en vous, elles ont juste besoin d’aide pour faire surface. Et si vous n’aimez pas la réponse que vous obtenez, vous pouvez changer de voie.

Si vous achetez quelque chose en utilisant des liens dans nos histoires, nous pouvons gagner une commission. Cela aide à soutenir notre journalisme. Apprendre encore plus. Pensez également à vous abonner à WIRED

Each person’s entrée into the world of atout cards and readings is different. Mine came at age 13, at a Bat Mitzvah for a figurant in my class that featured est tarot reader as of the cocktail hour. When she pulled the Death card—lucky number 13 in the major arcana of cards—in my spread, I near fainted and squarely decided tarot was not juridiction me. That opinion changed when I was introduced to the work of Rachel Howe, a Brooklyn-based artist, Reiki healer, and tarot reader—you might know her from her Instagram handle, @smallspells. It was Howe’s mystical, black-and-white drawings that first caught my eye, and her recently released illustrated carte deck and guidebook has inspired this writer to get into atout yet again. To those who think the practice of reading carte is an occult art reserved juridiction spook sessions, let me say: You’re wrong. As Howe describes it, the practice is more about the discussion between the reader and the person whose cards are being read. Think about it like an in-depth conversation that’s merely facilitated by the cards and their implied meanings: “Tarot, est tool, and the real healing work is going to be gratification by the person,” says Howe. “A lot of people describe tarot as a mirror, so it’s not like I’m pulling some secret désuet of you.” WATCH “This Dress Represents a Very Glamorous Armor”—Watch How Regina King’s Louis Vuitton Golden Globes Look Came Together Good Morning Vogue Still, trying to greffer into the vast world of tarot readings, of which there are centuries of literature about, is daunting. “There’s est lot of rules about tarot, which I think have been used indium the past to have it be this secret esoteric thing and to keep people away, which was necessary as a protective measure. I don’t think that’s as necessary now. I think anyone can read tarot,” Howe says of the practice’s sometimes-exclusive practices and rules. “I’ve heard people say you’re not supposed to buy your own deck, you’re supposed to have someone gift it to you. My feeling is, I bought my deck and I can read. What if no nous buys you a deck? Then you never get to learn how to read! Anything that feels like it’s est sort of boundary between people who know and people who don’t know, I don’t think applies anymore.” So indium the spirit of inclusivity, I asked Howe to share some of her tips for new members of the atout club. Those who still want to find dépassé more—and happen to live indium the New York area—can attend je of Howe’s workshops indium Williamsburg.

Leave a Comment

Your email address will not be published.