Tirage Tarot Surprenant – Téléphone – Comment cette entreprise S’pore de lecture de tarot de 3 ans est passée à 180 000 consultations/mois


Vous n’avez plus besoin de chercher haut et bas un guide spirituel pour vous fournir une divination pour un avenir incertain, ou de parcourir la dernière lecture d’horoscope et d’essayer de déchiffrer ce que la lecture signifiait pour vous.

Appuyez simplement sur votre téléphone et soulagez votre malaise spirituel via la startup de lecture d’astrologie et de tarot de Singapour Emerging Vision.

Tout comme la façon dont nous pouvons avoir nos consultations avec nos médecins en ligne, la startup de trois ans offre de « bonnes énergies » et un soutien spirituel via des services de diffusion en direct.

Emerging Vision possède l’application Teller Live, qui est destinée aux appareils IOS, et Guruji, pour les appareils Android.

Ces plateformes visent à fournir une suite de services virtuels de bien-être spirituel, comme des séances de lecture de tarot et de coaching de vie.

Il semble que même les investisseurs en capital-risque prennent cela au sérieux. La semaine dernière encore, Emerging Vision a levé 4 millions de dollars US en financement de série A, dirigé par Lightspeed Venture Partners.

Le financement sera utilisé pour se développer sur des marchés nouveaux et existants, et pour améliorer la technologie de diffusion en direct et le système alimenté par l’intelligence artificielle.

Le fondateur est un lecteur de tarot « accrédité »

Un expert en lecture de tarot autoproclamé, fondateur et PDG, Alan Cui, n’est pas seulement un diseur de bonne aventure fantaisiste.

Il est devenu officiellement diplômé de la London School of Astrology il y a deux mois. L’école dispense des cours « accrédités » de chiromancie et de lecture de tarot.

Alan n’est pas un premier entrepreneur. En 2015, il a fondé Happy Planet, basée à Pékin, une plate-forme vidéo éducative qui fournit du contenu éducatif pour les familles.

Il a puisé dans sa riche expérience dans le streaming vidéo et sa passion pour l’astrologie pour créer Emerging Vision, car il croyait à l’intérêt croissant pour cet espace.

Quels sont les services disponibles ?

Les applications d’Emerging Vision proposent des sessions publiques en direct gratuites pour les nouveaux utilisateurs dans le cadre d’une introduction à l’application et à la communauté du bien-être spirituel.

Les applications de la startup basée à Singapour offrent aux utilisateurs des consultations interactives en face à face avec des astrologues vérifiés, des lecteurs de tarot, des coachs de vie et des mentors via des services de diffusion en direct.

Crédit d’image: Teller Live

Actuellement, il existe plus de 550 astrologues vérifiés dans plus de 10 domaines d’expertise, dans des domaines tels que l’astrologie, la lecture de tarot, la chiromancie et la numérologie.

Les plateformes proposent également des sessions privées payantes en direct pour des consultations personnalisées.

Avec la dernière levée de fonds de sa série A, le financement total de la société s’élève à 5 millions de dollars américains. Une partie du financement sera utilisée pour lancer un marché de commerce électronique vendant bientôt des articles connexes pour les utilisateurs nouveaux et existants.

Un truc de génération Z ?

À propos de son offre inhabituelle de services de bien-être spirituel, Alan a commenté : « Bien que les services spirituels impliquent des pratiques anciennes séculaires qui ont existé sous une myriade de formes à travers les pays et les religions, le marché est très fragmenté et fonctionne traditionnellement hors ligne. »

L’entreprise cible le jeune public – la génération Z qui est plus ouverte à la recherche d’un éveil spirituel grâce à la lecture du tarot et de l’astrologie.

Cette application guide comme une nouvelle approche transformatrice vers la poursuite du bien-être spirituel au milieu d’une demande mondiale croissante de solutions de bien-être.

Crédit d’image: Unsplash

De plus, ces services en ligne sont proposés en direct, offrant une plus grande accessibilité aux utilisateurs avertis de la génération Z.

“Je crois aux lectures de tarot parce que les lectures que je fais pour moi et mes amis s’avèrent toujours vraies”, a déclaré Emily Choo, 22 ans, une passionnée de tarot et conceptrice indépendante.

Son conseil aux personnes qui débutent dans les lectures de tarot : « Je pense qu’il est important de savoir que les réponses de vos lectures de tarot ne sont jamais définitives. Les cartes servent de guide à votre chemin mais pas à votre destin. C’est à vous de décider à quel point vous croyez en vos lectures.

Manifester le succès

Le segment des soins personnels spirituels est en fait une partie en expansion rapide dans l’industrie mondiale du bien-être, selon le Global Wellness Institute.

Le marché du bien-être a augmenté de 6,4 % depuis 2017, passant de 3 700 milliards de dollars à une valeur de 4,2 milliards de dollars.

Ces recherches soutiennent le taux de croissance d’Emerging Vision. En seulement 18 mois depuis le lancement de Guriji et trois mois depuis le lancement de Teller, la société a réalisé un chiffre d’affaires annualisé de 6 millions de dollars.

Il est également passé à 180 000 consultations par mois, avec environ 30% des nouveaux utilisateurs revenant réserver pour une autre consultation le mois suivant.

L’entreprise est en pleine expansion, comme on le voit sur LinkedIn, et recrute des chefs de produit, des ingénieurs et des responsables marketing en Chine.

« Forts des dernières technologies de diffusion en direct et d’IA, nous sommes ici pour redéfinir l’industrie du bien-être spirituel en ligne », a-t-il déclaré.

FeCrédit d’image mature : Vision émergente


VP Label rassemble tous les meilleurs produits locaux à découvrir en un seul et même endroit. Rejoignez-nous pour soutenir les marques singapouriennes locales :

Each person’s entrée into the world of carte cards and readings is different. Mine came at age 13, at est Bat Mitzvah for a girl in my class that featured est carte reader as part of the cocktail hour. When she pulled the Death card—lucky number 13 indium the major arcana of cards—in my spread, I near fainted and squarely decided atout was not for me. That opinion changed when I was introduced to the work of Rachel Howe, est Brooklyn-based artist, Reiki healer, and tarot reader—you might know her from her Instagram handle, @smallspells. It was Howe’s mystical, black-and-white drawings that first caught my eye, and her recently released illustrated tarot deck and guidebook ah inspired this writer to get into tarot yet again. To those who think the practice of reading tarot is an occult art reserved for spook sessions, let me say: You’re wrong. As Howe describes it, the practice is more about the discussion between the reader and the person whose cards are being read. Think embout it like an in-depth conversation that’s merely facilitated by the cards and their implied meanings: “Tarot, a tool, and the real healing work is going to be hommage by the person,” says Howe. “A lot of people describe tarot as est mirror, so it’s not like I’m pulling some secret démodé of you.” WATCH “This Dress Represents est Very Glamorous Armor”—Watch How Regina King’s Louis Vuitton Golden Globes Look Came Together Good Morning Vogue Still, trying to marcotter into the vast world of atout readings, of which there are centuries of literature about, is daunting. “There’s est lot of rules embout tarot, which I think have been used in the past to have it be this secret esoteric thing and to keep people away, which was necessary as est protective measure. I don’t think that’s as necessary now. I think anyone can read tarot,” Howe says of the practice’s sometimes-exclusive practices and rules. “I’ve heard people say you’re not supposed to buy your own deck, you’re supposed to have someone gift it to you. My feeling is, I bought my deck and I can read. What taxus no one buys you a deck? Then you never get to learn how to read! Anything that feels like it’s a sort of boundary between people who know and people who don’t know, I don’t think applies anymore.” So in the spirit of inclusivity, I asked Howe to share some of her tips juridiction new members of the atout club. Those who still want to find out more—and happen to live indium the New York area—can attend one of Howe’s workshops in Williamsburg.

Leave a Comment

Your email address will not be published.